Vive le télétravail !

Au sortir de nos études, mon compagnon et moi avons commencer à travailler. Lui comme jeune cadre dynamique -néanmoins chevelu- à Paris, moi comme journaliste stagiaire à la rédaction d’un magazine de voyage.
Les conclusions ne sont pas faites attendre : ce n’était pas « ça » que nous voulions. Se lever le matin pour aller tous les jours à la même heure au même endroit, perdre du temps en transports, être pressé… A 25 ans, nous aspirions à une vie plus agréable.

Mon homme a choisi la création collective d’une entreprise où tous sont en télétravail. J’ai opté pour ma part pour le journalisme rémunéré à la pige.

A 30 ans, sa boîte fonctionnait bien, j’avais atteint mon objectif de vivre de la pige et la vie à la campagne était devenue une évidence. Grâce à des logements plus vastes, la campagne permet aux télétravailleurs d’avoir de l’espace pour travailler. Nous, notre maison est suffisamment grande pour que nous ayons chacun un bureau. A midi, nous déjeunons ensemble, à la maison ou au resto du coin. Notre fille va à la crèche à deux pas… Notre temps de transport est réduit à zéro, ce qui nous laisse du temps pour jouer avec notre fille, cuisiner le dîner, lire la presse et même regarder des séries américaines.
En plus, nous avons le toupet de travailler à 80% pour avoir encore plus de temps à consacrer à autre chose qu’au travail. Le bricolage, la décoration, et, bien-sûr, l’investissement dans des projets locaux.

Alors bien-sûr, c’est parfois dur de ne pas croiser de collègues tous les jours et d’être enfermé chez soi. Mais pour pallier à ce problème, rien de mieux que… les amis également indép’ ou télétravailleurs. Mes deux meilleures copines ici sont dans ce cas-là. Quand on en a marre, un coup de fil, un café, et c’est reparti. Parce que bien-sûr, comme la crèche, les copines sont à deux pas…

About these ads

Tags:

3 Réponses to “Vive le télétravail !”

  1. L'avenir du travail Says:

    Oui, Emmanuelle, à la campagne le #coworking avec ses pairs est plus difficile qu’en ville. Mais on y arrive comme nous le faisons dans l’Orne (voir par exemple http://bit.ly/e2oSwM).

    Ou sinon, on peut aussi se retrouver entre télétravailleurs et s’entraider dans le réseau de http://www.zevillage.net

    Et comme il n’y a pas que le boulot dans la vie, c’est pas mal aussi de se retrouver au bistrot ;-)

  2. Vincent Volaju Says:

    Le télétravail est-il de droite ?

    L’UMP vient de pondre un document intitulé : « Révolution numérique, le meilleur reste à venir » qui fait la part belle au télétravail.

    http://www.lemouvementpopulaire.fr/actualites/Revolution-numerique-le-meilleur-reste-a-venir-10540.html

    Voir la très bonne analyse d’Arthur Devriendt, à lire sur Technogéographie

    http://technogeo.hypotheses.org/484

  3. CHANTEPIE Says:

    Bel article. Moi aussi j’ai la joie d’être en télétravail depuis un an. Quel confort! Moi qui ne supportais plus les ambiances de plus en plus détestables de bureau, notamment en open space, je suis ravie et enfin épanouie de ne plus avoir à supporter cela. J’ai des comptes à rendre, mais je ne suis plus jugée de la même manière. Bref je suis ADEPTE à 200% du télétravail.
    Longue route à vous
    cc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: