La vie à la ferme

J’adore visiter des fermes et j’ai de la chance, mon métier me permet de le faire souvent. Je ne parle pas du fantasme bucolique qui consiste à caresser les moutons ou à humer l’odeur du foin (quoique…) mais plutôt de l’intérêt de savoir d’où vient notre nourriture, comment est-elle fabriquée, qu’est-ce qu’être agriculteur aujourd’hui, quelles sont les filières, les races, les revenus, la vie quotidienne, les problèmes, les perspectives… Le fait est qu’on entend dire beaucoup de choses sur la question et qu’en visitant les fermes, des clichés tombent.

Mes petites découvertes

dsc_0984Chaque visite est toujours passionnante, je repars toujours en ayant appris quelque chose. Il faut dire que je partais de loin… En arrivant en Limousin voilà bientôt 4 ans, je ne savais pas que le fameux bœuf Limousin, c’était de la vache ! Maintenant je maîtrise le broutard (1), je sais que quand un éleveur me dit que son cheptel fait 50 vaches, il élève en réalité presque le triple de bêtes (2), je connais les exigences de l’élevage du veau sous la mère (3), les atouts de la brebis de race limousine (4)… Je pourrais aussi vous parler du jus de pommes, de l’agneau, des ânes, du maraîchage, de la diversification ou encore de la conversion bio mais ça n’est pas le sujet. Ce qui est certain, c’est qu’en se rendant sur place, on apprend toujours quelque chose, car on est assez ignares sur la question hors du milieu agricole (cela me fait penser à ce journaliste parisien de télévision que j’ai eu au téléphone l’autre jour, quand il m’a demandé ce que je voulais dire par « petits fruits »(5)).

Quand les visiteurs se croient au zoo

Quelle ne fut donc pas ma surprise en reportage cet après-midi… J’assistais à une animation visite + goûter à la fermedsc_1395 pour les enfants. Un couple de jeunes grands-parents s’étaient inscrits avec leurs 3 petits-enfants. Nous avons vu vaches, veaux, taureau, côtoyé des poules et un dindon, caressé d’adorables chevreaux, mangé des crêpes à la confiture avec du jus produit à la ferme. Tout au long de la visite, Monsieur et Madame en vacances n’ont fait que prendre les enfants en photos, « caresse l’agneau, voyons, c’est pour montrer à Maman ! » (heu, c’est un chevreau en fait… enfin à la ferme tout à l’heure, pas sur ma photo !). En repartant, ils ne savaient pas que l’exploitation fait 120 ha, qu’elle produit des vaches pour la reproduction et du broutard, que l’exploitante est en GAEC avec son père + les conjoints collaborateurs… Car ils n’ont posé aucune question ! L’agricultrice, habituée à répondre aux nombreuses interrogations de ses visiteurs, n’en revenait pas. Et moi non plus : comment est-ce possible de montrer aussi peu de curiosité pour ce qui, chaque jour, remplit nos assiettes ?! Heureusement, si j’en crois les témoignages de mes amis paysans-accueillants, ce type de visiteurs demeure rare.

Accueil Paysan

couv-apa-apl-2009Si vous êtes curieux de l’agriculture, je vous suggère donc d’aller fouler le sol terreux d’une ferme. Fouinez dans les guides Accueil Paysan et Bienvenue à la ferme : ces deux réseaux rassemblent des agriculteurs qui ouvrent leurs portes. Ma préférence va à Accueil Paysan, pour sa philosophie d’accueil et son principe d’une agriculture paysanne. La brochure Auvergne-Limousin 2009 vient d’ailleurs de sortir (renseignements : Accueil Paysan Limousin au tél 05 55 69 33 21 / limousin@accueil-paysan.com)

Visites en famille à La Ribière

J’en viens donc à vous annoncer qu’en plus des séjours sur plusieurs jours, La Ferme de laribiere Ribière, adhérente à Accueil Paysan, propose cette année une visite gratuite pour les enfants et leurs parents, les mercredis de 9h à 11h pendant les vacances scolaires. Au programme : nourrir les cochons, traire la vache et goûter le lait, ramasser les œufs, caresser les ânes, préparer la farine pour les poules et déguster des produits fermiers. Pour Éric et Anne-Marie, l’idée est d’échanger sur leur travail et leur mode de vie alternatif : amateurs de zoo s’abstenir ! (inscription : 05 55 69 15 71 – www.fermedelaribiere.net)

Bonnes visites !

Et pour les non-initiés :

(1) veau qui part à l’engraissement en Italie
(2) on compte le troupeau de mères
(3) veau qui n’a bu que du lait, donc rapidement après sa naissance, il part à l’étable et y restera en permanence pour ne pas qu’il puisse brouter l’herbe. Deux fois par jour, les mères sont emmenées pour la tétée
(4) en très résumé : rustique, adaptée à la végétation du plateau de millevaches, aussi bonne pour la viande que pour la laine, mais moins élevée depuis que l’on a séparé les filières agneau / laine.
(5) en langue agricole, on dit petits fruits pour les… petits fruits : fraises, framboises, groseilles, myrtilles…

Étiquettes : , , , ,

3 Réponses to “La vie à la ferme”

  1. Eric Says:

    Merci !

  2. Ma Says:

    J’adore passer par ici, lire cette « vie à la campagne » si loin des clichés…et si loin de la mienne aussi. Aujourd’hui, j’ai une fois de plus pris la mesure de mon ignorance en la matière (même si le n°5 je le savais et si je sais reconnaître un chevreau d’un agneau : ouf je suis pas complètement neuneu)…bon ben faudra que j’essaie de me rencarder sur la vie à la ferme irlandaise !
    Longue vie à cette ferme pédagogique !

  3. melanie Says:

    hello,

    maintenant que tu parles de ça, les gens qui visitent des fermes sans parler avec le producteur, j’ai fait un sujet la semaine dernière justement sur une série de randos qui auront lieu dimanche prochain. Il y en a 5 en tout et le but est de marcher dans la nature et de visiter des exploitations. Pour forcer les visiteurs à s’intéresser, un questionnaire leur est remis au début de la journée et à la fin ils doivent avoir répondu aux questions pour recevoir un cadeau. A midi, dans une ferme ils mangent un repas du terroir. c’est la chambre d’agri de l’eure qui fait ça et je trouve l’initiative vraiment sympa. l’année dernière ça avait bien marché, il y avait eu entre 60 et 90 participants par rando.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :